Dictionnaire français-kirghiz

dictionnaire fran231ais-kirghiz?

Dictionnaire français-kirghiz
Maria AKCHEKEEVA, Nuraly TURGANBAEV
Bichkek: IFEAC – Albino LTD, 2010; 444p.
Format: pdf, 6Mb

??????:
Fidèle à sa mission d’intermédiaire culturel entre la France et l’Asie centrale, l’Institut français d’études sur l’Asie centrale met à la disposition du public un nouvel ouvrage usuel d’intérêt général : le dictionnaire français-kirghiz. Ce travail s’ajoute à la série des dictionnaires déjà publiés par l’IFÉAC pour l’ouzbek et le tadjik.
Le kirghiz est assurément l’une des plus anciennes langues turkes d’Asie centrale et l’une des plus attachantes. Dès le IXe siècle de notre ère, du temps de la domination kirghize sur la steppe mongole, le prince Boyla Qutlug Yaragan affirme fièrement : « Du pays des Uygurs, je suis parvenu à chasser les khans Yaglaqar : je suis Kirghiz » (Uygur yerintä Yaglaqar xan ata kältim : Qïrqïz oglï män).
En plus de mille ans d’existence, la langue kirghize a bien sûr beaucoup évolué. On retiendra notamment l’impact du mongol sur le champ lexical kirghiz. Bien après leur départ de Mongolie pour la steppe sibérienne, les Kirghiz seront enrôlés dans les armées gengiskhanides et iront guerroyer jusqu’en Chine. Leur langue est l’illustration de la symbiose altaïque.
L’aire linguistique kirghize s’inscrit dans un vaste quadrilatère approchant les mille kilomètres de côté qui débord très largement le Kirghizstan proprement dit puisqu’il va de Jambul (Qazaqstan) au Nord-Ouest à Karakoram (Inde) au Sud-Est, et de Aqsu (Chine) au Nord-Est à Fayzabad (Afghanistan) au Sud-Ouest.
La langue kirghize, après avoir été notée à date ancienne en caractères turks runiformes, est transcrite en caractères arabes aux XVIIIe et XIXe siècles. L’intelligentsia kirghize s’efforcera de réformer cet alphabet au début du XXe siècle (1920-26) pour en prolonger l’existence, mais il sera abandonné au profit du cyrillique, après un bref intermède d’emploi de l’alphabet latin.
Sans entrer dans le détail d’une description de la langue kirghize (qu’on trouvera dans mon ouvrage : Parlons kirghiz, Paris : L’Harmattan, 2004, 615 pp.), je voudrais insister sur l’originalité du traitement verbal en kirghiz. Essentiellement modal dans son fonctionnement, le verbe kirghiz offre au linguiste la possibilité d’étudier le fonctionnement tout à fait original d’une catégorie syntaxique majeure.
Pour une bonne compréhension du kirghiz, le lecteur francophone doit accepter une déconstruction conceptuelle qui l’amène à renoncer à ses conceptions habituelles concernant le temps et l’espace. A l’inverse, le lecteur kirgizophone devra faire un effort pour s’assimiler les catégories françaises de la détermination.
Ce dictionnaire est là pour aider les uns et les autres. Il ne prétend pas égaler le dictionnaire kirghiz-russe de Judakhin (K.K. Judakhin, Kirgizsko-russkij slovar’, Moskva 1965), ni non plus dépasser le remarquable dictionnaire dialectologique de Zh. Mukambaev (Dialektologičeskij slovar’ kirgizskogo jazyka, Frunze, 1976). Son format intermédiaire : inférieur au volume des ouvrages que je viens de citer, mais supérieur aux glossaires et lexiques existants pour le kirghiz, le rend particulièrement maniable, l’apprenant kirghiz du français, l’apprenant français du kirghiz, peuvent l’avoir ainsi toujours avec eux. L’accent a été mis sur la modernité. On a donc évité le lexique archaïque, peu usité, trop technique, au profit du vocabulaire qui rend compte de l’état actuel de la société.
Dans cet exercice, toujours un peu risqué, des erreurs, lacunes, omissions sont à déplorer. Nous réclamons la bienveillance du lecteur à ce sujet : les auteurs ont fait de leur mieux pour permettre à des cultures différentes de communiquer entre elles, renforçant ainsi les liens entre le Kirghizstan et la France.
Rémy DOR
Professeur des Universités à l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales, Président de la Section 15 (Langues et Civilisations Orientales) du Conseil National des Universités

La page du dictionnaire sur Revues.org: https://asiecentrale.revues.org/index1335.html

Le lien pour télécharger le dictionnaire: https://asiecentrale.revues.org/index1339.html?file=1

DON’T ADD MIRRORS PLEASE!


Leave a Comment

Translate »